Après une saison 2017/18 compliquée qui a vu le club descendre en Division 2 (D2), l’ES Mahalon-Confort espère repartir sur de bonnes bases en se maintenant le plus vite possible et pourquoi pas, viser plus haut.

Cataclysmique. Voilà comment on peut résumer l’année 2017/18 de l’ES Mahalon-Confort. La saison dernière, les Mahalonnais ont enregistré seulement deux succès en championnat, dont un par forfait. Des résultats insuffisants pour espérer accrocher un maintien parmi l’élite du district, la Division 1 (D1).

Pour rebondir, les dirigeants de l’ESMC ont donné les pleins pouvoirs de l’équipe à Vincent Pesquer et à Raphaël Carval. Le premier est au club depuis 22 ans, le second lui, entame seulement sa troisième année à Mahalon-Confort. Pourtant, un point les rassemble, leur inexpérience à la tête d’une équipe sénior. Un statut qui ne semble pas poser de problème aux joueurs. « Les nouveaux coachs sont très impliqués, les entraînements sont variés. Ils ont des avis tranchés et valorisent l’investissement et le travail », explique Tony Le Bihan, joueur de l’ESMC.

Côté résultat, on le ressent. Si en Coupe le parcours est nuancé, faute à des tirages au sort peu cléments, en championnat les Mahalonnais ont remporté leurs deux premiers matchs.

Dimanche, l’ES Mahalon-Confort s’est inclinée 2-0 contre Plobannalec (B) en Coupe du Goémon.

Des nouveaux arrivent et les grognards restent

Malgré la descente en Division 2 (D2), le club a tout même réussi à engranger la venue de bons éléments comme Logan Donnart, Hugo Chalm et Rémi Pensec. Des recrues qui insufflent une nouvelle dynamique tout en faisant baisser la moyenne d’âge de l’équipe fanion. « À 26 ans, je suis presque le joueur le plus âgé», lance Tony le Bihan.

Si les jeunes, à l’image de Quentin Leidle et de Mathis Le Fur performent cette saison, c’est aussi parce l’ES Mahalon-Confort peut compter sur ses « anciens » pour les mettre au diapason, des joueurs qui ont l’ESMC dans le sang. « J’ai toujours fait parti de ce club, et j’y resterai malgré les hauts et les bas », raconte Jérémy Le Bras. Un avis partagé par Cédric Quéré, le gardien de l’équipe première, « j’ai eu l’occasion de jouer en ligue, dans d’autres clubs… Mais l’amour du maillot a toujours été plus fort que le reste ».

Pour l’instant l’alchimie semble fonctionner mais comme l’annonce le co-entraîneur Vincent Pesquer, il ne faut pas s’enflammer. « Notre souhait et de se maintenir au plus vite et ensuite viser le haut du classement ».

Coupe de Bretagne : c’est fini pour l’ES Beuzec et l’AS Plouhinec

Opposée Plozévet, l’AS Plouhinec perd sur le score de 2-0. L’ancien joueur de l’ASP, Amaury Souidi, s’est offert un doublé. Pour info, les Capistes auront la possibilité de prendre leur revanche sur leur voisin le 21 octobre prochain pour la quatrième journée de Régionale 3 (R3).

De son côté, l’ES Beuzec s’incline aux tirs au but contre Clohars Fouesnant. (1-1)

Seule satisfaction du dimanche, le FC Penn Ar Bed. En s’imposant contre Quimper Penhars 2 à 1, le PAB devient l’unique club Capiste en Coupe de Bretagne.

Coupe du Goémon

En Coupe du Conseil, le FC Goyen perd sur sa pelouse contre les Diables du Juc’h 2 à 1. Bastien Kerouredan est le buteur côté FCG.

Quand une belle meuf passe dans le stade.

En déplacement à Quimper pour y défier l’US Portugaise, Goulien Sport n’a pas réussi à sortir un nouvel exploit. Défaite 2-0.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pierre-Alain Perennou
@pa_perennou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s