Dimanche, se sont déroulés les derniers matchs de la saison 2017-18. Une année marquée par les montées du FC Penn Ar Bed et de l’ES Beuzec en D1 mais aussi par les descentes de l’ES Mahalon-Confort en D2 et l’AS Plouhinec (B) en D3. 

Voilà c’est fini. Après avoir débutée le 3 septembre dernier, la saison 2017-18 s’est terminée dimanche de bonne manière pour certains et de mauvaise pour d’autres.

Les montées

Victorieux la semaine dernière face à Gourlizon (B), le FC Penn Ar Bed (PAB) domine l’ES Plonéis 3 à 0. Clément Velly, Davy Moan et Jérémy Moullec sont les buteurs. Le PAB termine la saison avec un total de 72 buts marqués.

Comme le Penn Ar Bed, l’ES Beuzec (ESB) valide son ticket pour la Division (D1). Grâce à sa victoire sur l’AS Plouhinec (B), l’ESB termine parmi les meilleurs seconds de Division (D2).

« Nous sommes très contents, c’est important pour nous et pour le Cap-Sizun » Geoffrey Balcon, co-entraîneur de l’ES Beuzec

L’ES Beuzec (B), en terminant troisième de D3, n’accèdera pas à la D2, contrairement au FC Penn Ar Bed (B). Le PAB clos la saison avec un total de 110 buts. Ce week-end, les deux équipes n’ont pas joué car leurs adversaires (ASP (C) et Stade Pontécrucien) étaient forfait.

No pyro no party

A post shared by Tribune C (@tribune_c) on

Les descentes

L’ES Mahalon-Confort (ESMC) termine la saison sur une victoire.. par forfait contre Saint Évarzec. Les Mahalonnais sont derniers et évolueront l’année prochaine en D2.

Le coup dur, il est là. Avec un total de 26 points, l’AS Plouhinec (B) ne s’est pas maintenue en D2. Un nombre de point qui pourtant était synonyme de maintien dans les 10 autres poules de D2. Dimanche, l’ASP a perdu 4-1 contre l’ES Beuzec. Alain Pichon marque pour Plouhinec. Axel Souidi, Amaury Souidi, Éric Dutin et Yannick Laurent pour l’ESB.

L’AS Plouhinec (C) est administrativement reléguée en Division 4 (D4). Par manque d’effectif, les canaris ont dû déclarer 4 fois forfait, synonyme de forfait général.

Incertitudes concernant le Stade Pontécrucien car en D3, c’est un peu le bordel. Au classement, Pont-Croix  a terminé devant Plozévet. Sur le site du District de football du Finistère, les hommes de la capitale sont 11ème (relégable) avec seulement trois points au compteur au lieu de dix. Le Stade P a déclaré trois fois forfait cette saison, ceci pourrait-il expliquer cela ?

Autre information à prendre en compte, la relégation de l’équipe première de Landudec, qui indirectement relègue administrativement son équipe (B) en D4. Bref, on vous tient au courant.

Tour des stades

FC Goyen

Le FC Goyen chute à domicile contre l’AS Poullan 2-0. Suite à cette victoire Poullan sauve sa tête en D2.

La réserve du FCG s’impose face au Goulien Sports de Kevin Darchen et Dimitri Stervinou 4 à 2. Un CSC, Stéphane Tudo, Nicolas Urvois et Bastien Kerouredan offrent la victoire au Goyen (B).

ES Mahalon-Confort (B)

L’ES Mahalon-Confort concède le nul 1-1 sur la pelouse de Plozévet (C). Mathis Tramelli marque pour l’ESMC.

La sentence est tombée pour le Juc’h

Le dimanche 22 avril dernier, lors du match de D2 entre le FC Penn Ar Bed et les Diables du Juc’h (2-1), l’arbitre officiel ne s’est pas présenté. La rencontre s’est déroulée avec un arbitre non-officiel. Durant la partie un joueur du Juc’h a vu rouge. Cette expulsion n’a pas été prise en compte sur la feuille de match de part le statut de l’arbitre.

Par la suite, le joueur en question a pris part à deux rencontres, contre l’AS Poullan et la Stella Maris (C). Le District de football du Finistère a donc fait perdre sur tapis vert ces deux rencontres. Le tout avec deux points de suspension (-5 en enlevant la victoire face à Poullan). « On n’a jamais voulu tricher, c’était de la maladresse et un manque de connaissance du règlement », souligne Nicolas Hascoët, dirigeant du club.

Ce même district, on le rappelle, avait forcé les Juchois à jouer 4 matchs en 8 jours. Chez les professionnels, le règlement de la LFP indique que trois jours de repos, minimum, sont obligatoires entre deux sorties d’un seul et même club. Pas pour les amateurs à priori. La loi est dure, mais c’est la loi.

Pour l’anecdote, aucun joueur n’a dû poser de jour de congé pour jouer.

Meilleur buteur

Réponse bientôt. Indice, c’est pas Sébastien Gilles.

Pierre-Alain Perennou
@pa_perennou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s