Attaquant à la Stella Maris Douarnenez, Anthony Thomas et ses coéquipiers affrontent le FC Lorient samedi pour le 7ème tour de la Coupe de France. Lui qui enchaîne les buts en championnat régional, fait part de son émotion tout en gardant la tête sur les épaules.

Anthony Thomas 1
Anthony Thomas / Crédit photo : Sébastien Poyato

Quelle a été ta réaction quand tu as su que vous alliez affronter la FC Lorient en Coupe de France ?

La première réaction ? J’ai gueulé dans l’appart ! J’étais en train de regarder le tirage au sort en direct sur le site de la FFF et j’ai crié de joie ! Ensuite j’ai dû répondre à tous mes messages que je recevais, ce qui a pris 2 à 3 heures environ (sourire). Entre les joueurs de l’équipe et ceux qui étaient contents pour nous, c’était la folie. C’était hyper dur de réaliser. C’est fabuleux pour nous joueurs et pour le club. On peut pas rêver mieux.

« On reçoit encore des messages pour avoir des places »

Et ça te fait quoi de jouer contre un club pro à Douarnenez, au stade Xavier Trellu ?

C’est fou ! Je pensais pas qu’il allait être homologué. Quand on a su que qu’il était aux normes on été encore plus excités ! Jouer à Penvillers (Quimper) ou ailleurs ça aurait été différent. On aurait pas été chez nous. J’ai jamais vu la Sainte Croix (Stade Xavier Trellu) remplie, ça va faire bizarre au début mais c’est que du positif. Je pense que je me rendrai compte de ce qu’il se passe seulement une fois sur le terrain.

Anthony Thomas 2
Antony Thomas négociant un bon prix pour son maillot / Crédit photo : Nicolas Gonidec

Apparemment vous allez jouer devant plus de 3000 personnes, pas trop stressé ?

Les 3000 places ont été vendues en moins de 48h, c’est énorme l’ampleur que ça prend. On reçoit encore des messages pour avoir des places alors qu’il ne reste plus rien ! C’est pas du stress c’est vraiment de l’excitation, le stress c’est négatif. Moi je suis vraiment excité à l’idée de jouer ce match j’attends que ça depuis le tirage, zéro stress !

Du côté de Lorient, certains supporters craignent plus de perdre des joueurs sur blessures que le match. Je cite « Y a moyen de mettre notre équipe C qui évolue en R1. J’espère que y aura pas de joueurs qui se blesseront là-bas ! ». Qu’est-ce-que tu as envie de leur répondre ?

J’ai envie de leur répondre mais seulement sur le terrain. On verra leur discours à la fin du match et peut être qu’ils nous verrons différemment. Peu de gens nous voient gagnants et c’est normal. Nous on y croit, tout le groupe y croit, ça reste un match de foot tout est possible on va jouer avec notre cœur et nos tripes puis on verra ce qu’il se passe.

D’ailleurs, le FCL se déplace sans Majeed Waris, Ibra Conte, Faïz Selemani, Mattéo Guendouzi, Alexis Claude Maurice, Fabien Lemoine, Gaëtan Courtret, Felipe Saad et peut-être Sylvain Marveaux. Entre nous, ça va être encore plus facile que de battre Quimper Italia non ?

(rire) C’est sûr qu’ils leur manquent beaucoup de joueurs. Après, derrière ils ont ce qu’il faut en équipe réserve. Dans tous les cas, ils viendront avec de super joueurs, j’aimerai bien que ce soit plus facile, mais je mise pas trop une pièce dessus (sourire).

Pour finir, quel serait le scénario du match parfait pour toi ?

Le scénario idéal ? En tant qu’attaquant ça serait d’offrir le but de la victoire en toute fin de match ! Mais je signe pour n’importe quel scénario avec comme gagnant la Stella Maris !

Stella Télégramme
Crédit photo : Le Télégramme

Samedi à 14h30, Stella Maris Douarnenez – FC Lorient, 7ème tour de la Coupe de France, Stade Xavier Trellu.

Pierre-Alain Perennou
@pa_perennou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s