Pour le cinquième tour de la Coupe de France, les Écureuils Sportifs de Plogonnec (D1) reçoivent Landerneau FC (R1). L’occasion pour nous d’aller prendre la température au Stade du Peronnic avant la rencontre de dimanche.

Plogonnecois
 Deuxième gardien c’est le bon plan pour avoir un maillot Coupe de France quand même.
Crédit photo : ES Plogonnec

Depuis le 18 août et leur entrée en Coupe de France, les Plogonnecois ont semé des buts un peu partout jusqu’à devenir le « Petit Poucet » finistérien de la compétition. Un statut qu’ils assument pleinement, à une chose près : contrairement au petit poucet, eux, ne veulent pas rentrer à la maison.

« Dimanche, ça va être la fête du club » annonce Terence Carpentier le président des Écureuils Sportifs de Plogonnec. Le club qui compte plus de 200 licenciés a prévu les choses en grand pour cette rencontre. « Les jeunes de l’école de foot vont rentrer avec les joueurs sur le terrain et seront ramasseurs de balles pendant la rencontre » poursuit Terence Carpentier.

« La Coupe de France on l’aime car elle est faite d’exploits »

À Plogonnec, cette performance en Coupe de France semble être une suite logique des choses pour ce club qui grandit tout doucement. Une école de foot qui fonctionne bien avec des catégories allant de U6 à U13 regroupant un total de 104 joueurs, quatre équipes séniors jouant les premiers rôles que se soit en D3 pour l’équipe (C), en D2 pour la (B) ou en D1 pour l’équipe fanion, et surtout une atmosphère conviviale qui suscite beaucoup d’intérêt. « Notre objectif, c’est de progresser tous les ans » explique Terence Carpentier.

Pour cela l’ESP peut compter sur ses nouvelles recrues Jonathan Canry, Florent Lenclume, Julien Bonizec (Plonéour FC)Glenn Postollec (Gourlizon Sports) et Julien De Sousa (ex US Concarneau) mais aussi sur un effectif pléthorique où jeunesse et expérience se combinent à merveille.

1-bis-bis
Il descend de la montage sur Adama Gueye.

Dimanche, les hommes de Jean-François Le Lay auront fort à faire face aux Nord-Finistériens de Landerneau qui évoluent trois divisions au-dessus d’eux. Mais cela n’entrave guère l’optimisme du président. « La Coupe de France on l’aime car elle est faite d’exploits ! » lance-t-il sourire aux lèvres.

Landerneau FC, un gros morceau

Champion de DSR la saison dernière, Landerneau FC est désormais pensionnaire de R1, plus haut niveau régional. Son équipe réserve se trouve en R3 soit une division au-dessus des Écureuils Sportifs de Plogonnec. « Dimanche on s’attend à un combat, il faudra être solidaire et pas seulement de manière individuelle » souligne Terence Carpentier. De leur côté, à l’image de Pierre Le Moenner, les joueurs savent à quoi s’attendre. « Ça ne vas pas être facile, on va courir dans tous les sens ! » ajoute ce dernier en souriant.

Landerneau est prévenu, il ne faut pas vendre la fourrure de l’écureuil avant de l’avoir tué.

Plogonnecois 2

S’il y a victoire dimanche vous nous donnez un maillot ? Crédit Photo : ES Plogonnec

DIMANCHE 8 OCTOBRE

ES PLOGONNEC – LANDERNEAU FC 
15 H
STADE DU PERONNIC

Pierre-Alain Perennou
@pa_perennou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s