Déjà utilisé dans les Côtes d’Armor, le carton blanc va faire son apparition dans le reste de la Bretagne pour la saison 2017/2018. Explications.

Un carton blanc ok, mais à quoi sert-il ?

Derrière le carton blanc, se cache une exclusion temporaire d’une durée de dix minutes. Elle concerne toutes les compétitions départementales et régionales Séniors (hors N3) et Jeunes. Cette exclusion temporaire est également applicable en Coupe de France et en Coupe Gambardella sur les mêmes tours que le processus «Remplacés/Remplaçants».
Elle a pour but de responsabiliser davantage les dirigeants, les éducateurs et les joueurs. Contrairement au carton jaune et rouge, le carton blanc n’entraînera aucune suspension ni amende financière.

Quand doit-il être utilisé ?

Le carton doit être donné seulement en cas de désapprobation en paroles ou en actes. Cependant, cette sanction ne peut être reçue qu’une seule fois. En cas de nouvelle infraction, les cartons jaune et rouge seront de sortie.

À quel moment l’arbitre peut-il le sortir ?

Le carton blanc devra être notifié au joueur lors d’un arrêt de jeu. Le jeu ne pourra reprendre que lorsque le joueur aura quitté le terrain. L’arbitre a également l’autorisation d’avertir un joueur qui a déjà écopé d’un carton jaune.

cartons__mxoyph

Un joueur exclu peut-il être remplacé pendant sa sanction ?

Non. Mais à l’issue du temps prévu pour l’exclusion temporaire, le club peut faire entrer sur le terrain :
–  Soit le joueur qui avait été exclu temporairement
–  Soit un joueur remplaçant régulièrement inscrit sur la feuille de match

Si une période d’exclusion est en cours à la fin de la première mi-temps, elle sera toujours valable en deuxième. Au cas où un match se termine alors qu’une sanction temporaire est en cours, elle sera considérée comme purgée. Si une séance de tirs au but est à suivre, seuls les joueurs présents sur le terrain pourront y participer.

Il y a t’il une limite d’exclusion ?

Oui. comme l’énonce la Ligue de Bretagne de Football, «Au cas où une équipe se trouverait réduite à moins de 8 joueurs (9 chez les féminines) suite à une ou plusieurs exclusions temporaires, la rencontre est arrêtée par l’arbitre qui doit le signaler sur la feuille de match». Une fois le rapport fait, les commissions sportives prendront la décision qu’elles jugeront opportune.

Dix minutes c’est dix minutes

Les dix minutes d’exclusion temporaire correspondent à un temps de jeu effectif. C’est-à-dire hors temps de remplacements, de blessures, de tentatives volontaires de retarder le temps de jeu etc… Le décompte du temps de jeu est sous la responsabilité exclusive de l’arbitre qui pourra se faire aider par son assistant.

 

 Bonne idée ou pas ?

Si on en croit les dires, cette réforme a bien été adoptée dans les Côtes d’Armor. Le plus compliqué pour l’arbitre va d’être de trouver le juste milieu entre le carton blanc et le carton jaune. Car nous sommes d’accord, qu’un carton jaune à dix minutes de la fin est moins dommageable qu’un carton blanc ?

Pour indication, les réserves techniques concernant les cartons blanc ne seront pas prises en compte. 

Source officielle : http://footbretagne.fff.fr/common/ligue/bib_res/ressources/2450000/9000/170613132455_reglement_exclusion_temporaire_.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s