La D1 pour l’un et la D3 pour l’autre. Voilà dans quelles divisions joueront respectivement l’ESMC et le Stade Pontécrucien la saison prochaine.

Chaud jusqu’au bout pour l’ESMC

Un match nul minimum. C’est ce qu’il suffisait à l’ES Mahalon-Confort pour monter en D1. Pour cela, les mahalonnais ont dû batailler ferme contre ses voisins du FC Goyen.

Capture d’écran 2017-05-15 à 17.57.39.png
Si vous aimez Juninho, vous aimerez forcément Franck M’Simbona
Dans une première mi-temps avec peu d’occasion, les locaux ont abordé la deuxième avec la peur au ventre en seconde. Bien en jambe, Florent Baraou aurait pu jouer les trouble-fêtes ce dimanche, mais la défense mahalonaise a fait le travail. Comme d’habitude (11 buts encaissés en 21 matchs). Ne parvenant pas à faire la différence malgré de belles occasions, les locaux ont fait le dos rond et ont obtenu leur précieux sésame : Les deux points synonymes de montée. Score final 0-0.
À noter que le match s’est déroulé sans arbitre officiel car ce dernier ne s’est pas déplacé. C’est donc un dirigeant de l’ESMC qui a revêtu le costume d’arbitre. Heureusement, il n’y a eu aucune répercussion sur le match. «Le match a très bien été géré par les mahalonais» souligne l’entraîneur du FC Goyen Ludovic Burel.

L’homme fort de la saison ? 
«Le douzième homme, le Kop Nord !  s’exclame Yann Bachard en souriant. Tout le monde a été au top cette saison. Il y avait une bonne cohésion d’équipe, ce qui manquait la saison passée, mais Clément Gall a vraiment été énorme à chaque match». Même son de cloche pour Mathis Tramelli et Quentin Leildé, leur top player c’est : Clément Le Gall. Hé oui encore lui.

Et maintenant on chante 

En terre de l’ESMC
Nous avons su créer
L’amour d’un maillot avec des litres de jaune
Et pour aller plus loin et forcer le destin
Supporters bleu et blanc vont se mettre à chanter
Aller aller aller aller l’ESMC Aller aller aller aller l’ESMC (X2)

Le Stade Pontécrucien domine Gourlizon (D)

En s’offrant le champion de D4 Gourlizon (D) à domicile, le Stade Pontécrucien termine à la troisième place. Derrière le FC Penn Ar Bed (C) et donc Gourlizon (D). Pour l’emporter, les hommes de la capitale s’en sont remis à leur buteur maison : Sébastien Gilles. La D3 en tremble déjà.

Un commentaire sur « L’ES Mahalon-Confort et le Stade Pontécrucien aux anges »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s