En 1992, l’équipe nationale de Yougoslavie prenait tranquillement le chemin de la Suède afin de participer au Championnat d’Europe. Emmenés par les Pančev, les Šuker ou encore les Boban, qui ont fait le boulot lors des phases éliminatoires, les yougoslaves étaient sûr de leur force. Mais suite à l’explosion de la guerre civile dans le pays, la Yougoslavie a été exclu, synonyme de clap de fin pour cette sélection. Le Danemark a ainsi été repêché et contre toute attente a remporté la compétition.

Equipe de Yougoslavie 1976.png
« Les Brésiliens de l’Europe » en 1976

Depuis, 7 sélections nationales ont vu le jour. La Croatie, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, le Monténégro, la Slovénie, la Macédoine et dernièrement le Kosovo. Disposant chacune de joueurs talentueux, à quoi aurait bien pu ressembler l’équipe de Yougoslavie si elle avait encore existé ? Tribune C, vous l’a reconstitué !

Un onze type possible

Compo.jpg

Oblak, le gardien du temple

Au poste de gardien de but nous avons opté pour Jan Oblak ; du haut de son mètre 89, le portier slovène a déjà fait oublier Thibaut Courtois aux Colchoneros.

Snra, le capitaine courage

Capitaine emblématique du Shakhtar Donetsk et de la Croatie, Darijo Srna est un meneur d’homme, une véritable source d’expérience, indispensable pour l’équilibre d’une équipe. À l’opposé du capitaine, nous retrouvons Kolarov, très bon joueur de couloir avec une patte gauche qui distille des merveilles de centres.

Lovren-Savic, une jeune charnière expérimentée

Jouant dans des clubs phares de leur championnat, les 2 compères n’excellent pas dans la relance mais se rattrapent dans l’agressivité et dans l’art du tacle.

Le milieu de terrain, la principale force

Titulaire indiscutable dans le dispositif de Conte à Chelsea, Matić est un joueur qui intercepte de nombreux ballons et qui régule le milieu de terrain par sa puissance. Devant lui, nous avons placé Miralem Pjanić et Luka Modrić, synonyme de caviar à volonté.  

Ivan Perišić et Pjaca pour perforer les défenses

Devenu incontournable à l’Inter de Milan, Perišić enchante les tifosis par ses incessantes percées sur son côté gauche. À l’aise balle au pied et doté d’une belle pointe de vitesse, Marko Pjaca est un pari de la Juventus que nous voyons mal perdre.

Un bosniaque à la conclusion

Pas à son aise la saison dernière, Edin Džeko est l’un des hommes forts de la Roma cette année. Il est bien parti pour terminer sur le podium des meilleurs buteurs du Calcio.

Les remplaçants et le coach

Remp.jpg

Des défenseurs multifonctions

Pour suppléer, Kolarov, l’arrière gauche de Schalke 04, Sead Kolašinac apparaît comme la doublure idéale. Pour le côté droit, nous avons pensé à l’ancien Blues Branislav Ivanović, également capable d’évoluer dans l’axe. Oui bon ok les puristes l’auraient sans doute mis titulaire à la place de Srna.

De la qualité à foison

Dans le milieu de terrain, la concurrence est rude, chacun des remplaçants peut figurer dans le 11 type. On y retrouve Ivan Rakitić à qui la qualité de frappe et de passe ainsi que la vision en font frémir plus d’un. Mateo Kovačić, qui depuis peu semble enfin s’imposer au Real Madrid. Très complet, il est capable de servir de relais ou de jouer les sentinelles. Intéressant avec l’Inter, Marcelo Brozović, peut dépanner un peu partout dans le milieu et dispose de la fameuse grinta italienne.

Des buteurs croates

L’attaquant et très bon finisseur de la Fiorentina Nikola Kalinić ainsi que son compatriote Mario Mandžukić restent 2 bons éléments capables de faire la différence à chaque instant.

mandzukic-750x410
MandzuKICK

Nos coups de coeur

Pouvant jouer en défense centrale, arrière gauche ou droit ainsi que milieu défensif, Damagoj Vida est un joueur qui n’est pas reconnu à sa juste valeur. Performant en équipe nationale de Croatie et avec le Dynamo Kiev, il dispose des clefs de la défense depuis le départ de Dragovic vers le Bayer Leverkusen. Il mérite amplement sa place dans les 23.

Propulsé par Simone Inzaghi à la Lazio, Milinković-Savić enchaîne les bonnes performances en Italie. Bien installé aux côtés de Parolo et de Biglia, le serbe rayonne dans le milieu de terrain romain. Son jeu de tête et son orientation de jeu font de lui l’une des pépites du Calcio. 

Milinković-Savić.jpg

Si Palerme peut encore espérer son maintien en Série A, c’est bien grâce à Nestorovski. Le macédonien à le sens du but comme le montre son sens du placement et ses qualités de finisseur. Bien endurant et costaud, il pèse sur les défenses.

Très bon dribbleur et fin finisseur, Stevan Jovetić semble renaître du côté de Séville. En 6 matchs en Andalousie, le monténégrin avait déjà fait plus qu’en 31 matchs avec l’Inter. À lui de confirmer.

Coach Vahid obligé

Quoi de mieux qu’une bonne discipline de fer pour faire régner l’ordre ?

MIHlxReA.jpg

Ils auraient pu y figurer

Au poste de gardien de but, nous avons décidé de laisser de côté Asmir Begović et Predrag Rajković.  

Nous avons seulement choisi 7 défenseurs, car ils se complètent assez bien et peuvent dépanner dans l’axe et dans les côtés. Cela laisse donc des joueurs comme Matira Nastasić, Tin Jedvaj et Šime Vrsaljko sur le flanc.

matija-nastasic_3263908
Matira

 

Concernant le milieu de terrain des joueurs comme Marko Rog, les 2 slovènes Kevin Kampl et Josip Iličić ainsi que Dušan Tadić, le maître à jouer de l’équipe nationale de Serbie, auraient également pu y figurer. Tout comme la pépite Ante Ćorić qui fait saliver les plus grandes écuries d’Europe.

Enfin, l’expérimenté Veda Ibišević et le virevoltant Adem Ljajić auraient également pu animer l’attaque de l’équipe. La révélation kosovarde, Arber Zeneli, ne nous à également pas laissé insensible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s