Double champion de D3 en 2013 puis 2014 ainsi que vice-champion en 2015, « Xav » évolue désormais en D2 avec l’équipe C de la Stella Maris. Après avoir apprivoisé ce nouveau championnat l’année dernière, il veut maintenant le dominer. Entre Calcio, style et tournois de sixte, découvrez ce footballeur amateur à l’esprit pro.

capture-decran-2016-11-02-a-14-04-06
La Fuoriclasse du district

Quel est ton parcours de footballeur ?
J’ai commencé en sénior à la Stella Maris, en 2006. J’étais en équipe B, puis j’ai atterri en équipe C. Au début j’étais blasé, mais l’ambiance qu’il y avait dans cette équipe était extlalas-phrase-2raordinaire. Jouer avec des anciennes gloires comme Yann Raoul, Gilles Troadec ou encore Yann Jolly ça m’a tout de suite plu. J’avais envie de devenir une légende de la Stella Maris C à mon tour. En 2013, j’ai été « prêté » aux Gas d’Ys (sourire). Suite à une échauffourée avec le président. Avec Tréboul B, on a terminé champion de D3, c’était une superbe saison. L’année d’après je suis revenu à la Stella Maris et j’ai retrouvé les cadres de la Stella C comme Goni, Alfredo, Yannick Chevert et Mick Saliou.

Quelle est la meilleure période que tu as connu ?
La saison 2006-2007 ! La bonne ambiance et le super esprit des mecs de la C c’était cool.  Jouer avec le numéro 14 de Guti sans que personne ne te dise quoi que se soit y’a pas mieux (sourire).

14958244_1118902974813939_1570318549_o
Le fameux numéro 14

À la Stella Maris, l’anecdote où tu as coupé les manches de ton maillot pour en faire un t-shirt a fait le tour des environs, explique-nous ce qui t’as poussé à le faire ?
D’une, dans le calcio, c’est une pratique courante, les Boriello, les Del Piero, tous les grands joueurs l’ont fait. Et de deux, c’est pour le confort, pour la performance. Ça a choqué alors que pour moi c’est normal. Celui qui trouve ça choquant, c’est qu’il manque de culture.

Les conséquences ?
Bah du coup on m’a demandé de faire un nouveau jeu de maillot. J’ai accepté sans rechigner, car un joueur n’est pas au-dessus d’un club, l’institution c’est primordial. Les maillots que j’ai fait portaient des numéros qui sont obsolètes maintenant à cause des tablettes et des feuilles matchs numérisées. C’est plus possible d’avoir le numéro 26 de Terry (sourire). J’en ai donc refait avec des numéros allant de 1 à 14, avec col et manche courtes. On est en 2016, faut vivre avec son temps.

14937788_1118903288147241_439012080_n
Manque plus que le flocage personnalisé

Toi qui est désormais un véritable taulier de l’équipe C de la Stella, quels sont les objectifs cette année ?
D’un point de vue personnel, c’est bien sûr de marquer plein de buts. Et collectivement on va essayer de devenir champion de D2, car le plus important au foot, c’est quand même de gagner des trophées (rire).lalas-phrase

Et comme chaque année, après la saison en club terminée, les tournois de sixtes arrivent. À Kerlaz, à Goulien et à Cléden, tes équipes se font toujours remarquer par ces maillots et noms d’équipes délirantes (Tréboul Galaxy et l’Étoile Rouge de Pouldavid notamment). D’où est venu cet engouement ?
À la base, je m’en foutais. C’est un copain qui m’a transmis cette idée. « Hé si on faisait des maillots
comme Bulgarie 94 » et ça m’a tout de suite plu. Et vu qu’on avait un pote designer, il nous a fait les logos de Tréboul Galaxy et de l’Etoile Rouge de Pouldavid. Cette année, on vise le triplé et surtout la victoire à Kerlaz (sourire).

Le temps additionnel :

Quels sont les joueurs professionnels qui t’inspirent ?
De Rossi, Del Piero, Baggio, Torres, Triton Ivanov, Seedorf ou encore Jaap Stam. Ils ont tous un style que j’adore.

Et quels sont les joueurs locaux qui t’inspirent ?
Il y a Mick Saliou pour son style, Gwilhem Bras de Poullan pour son côté destructeur et grognard. J’aime bien aussi les mecs du Juc’h qui ont relancé le club. Je peux encore citer Erwan Pichavant, il est très humble et revient de loin. il met des buts avec la Stella A et vient faire arbitre de touche pour nous la semaine d’après, c’est génial.

Un commentaire sur « Xavier Renévot : «Devenir une légende de la Stella Maris C à mon tour»  »

  1. Quel homme quel joueur ! En lui je trouve L Inspiration , la passion , bref ce sportif est vraiment talentueux ! Il mérite d aller loin ! Tous ses fans sont derniers lui ! Alle xav !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s